Le Baptême

C’est une cérémonie qui symbolise le commencent d’une vie spirituelle.

jaja07 044

C’est une cérémonie publique et non privée.

Afficher l'image d'origine

C’est l’identification à Jésus Christ, dans sa mort et sa résurrection.
C’est l’image d’une nouvelle naissance.
Plongé dans la mort et jaillissant pour une nouvelle vie.
Les choses anciennes sont passées, effacées, toutes choses deviennent nouvelles, c’est un renouveau.
Romains 6 :3-11
3 Ignorez-vous que nous tous qui avons été baptisés en Jésus-Christ, c’est en sa mort que nous avons été baptisés?
4 Nous avons donc été ensevelis avec lui par le baptême en sa mort, afin que, comme Christ est ressuscité des morts par la gloire du Père, de même nous aussi nous marchions en nouveauté de vie.
5 En effet, si nous sommes devenus une même plante avec lui par la conformité à sa mort, nous le serons aussi par la conformité à sa résurrection,
6 sachant que notre vieil homme a été crucifié avec lui, afin que le corps du péché fût détruit, pour que nous ne soyons plus esclaves du péché;
7 car celui qui est mort est libre du péché.
8 Or, si nous sommes morts avec Christ, nous croyons que nous vivrons aussi avec lui,
9 sachant que Christ ressuscité des morts ne meurt plus; la mort n’a plus de pouvoir sur lui.
10 Car il est mort, et c’est pour le péché qu’il est mort une fois pour toutes; il est revenu à la vie, et c’est pour Dieu qu’il vit.
11 Ainsi vous-mêmes, regardez-vous comme morts au péché, et comme vivants pour Dieu en Jésus-Christ.

Une comparaison nous est donnée au travers de l’expérience de Noé et de sa famille.
Huit personne, furent sauvées à travers l’eau.
C’était la fin d’une vie passée, pour une nouvelle vie dans un nouveau monde avec toutes ces possibilités.
1 Pierre 3 :20-21
20 qui autrefois avaient été incrédules, lorsque la patience de Dieu se prolongeait, aux jours de Noé, pendant la construction de l’arche, dans laquelle un petit nombre de personnes, c’est-à-dire, huit, furent sauvées à travers l’eau.
21 Cette eau était une figure du baptême, qui n’est pas la purification des souillures du corps, mais l’engagement d’une bonne conscience envers Dieu, et qui maintenant vous sauve, vous aussi, par la résurrection de Jésus-Christ,

Les eaux du déluge non pas purifié Noé et sa famille, mais le climat a changé, les géants et les démons qui les menaçaient ont disparu, ils étaient libres de rebâtir un monde nouveau.

Avant le déluge, ils durent faire le témoignage de leur foi, cette foi qui les amena à obéir à Dieu dans la construction de l’arche.

Avant le baptême, nous sommes amenés nous aussi à témoigner publiquement de notre foi en parole et en actes.
Notre bateau doit être rempli de projet et d’espérance de vie nouvelle, afin que lorsque la porte s’ouvrira sur notre nouveau monde, nous soyons rempli de bonnes choses, et non du vin doux de l’oisiveté, qui nous plongerait dans un profond sommeil spirituel et nous placerait en état de faiblesse, et offrirait l’occasion à l’ennemi de nos âmes de faire découvrir à nos proches l’indécence d’une choquante nudité.

De la même manière, le baptême n’est pas un acte purificateur en soi, mais, c’est un acte d’obéissance, qui est posé en vue d’un salut qui sera accompli pleinement lors du futur enlèvement de l’Eglise.

Le salut n’était pas dans l’eau mais dans l’arche, qui elle-même est sous la protection de Dieu.

Genèse 7:16 Il en entra, mâle et femelle, de toute chair, comme Dieu l’avait ordonné à Noé. Puis l’Eternel ferma la porte sur lui.
Quand c’est Dieu qui ferme la porte, c’est l’image que c’est Dieu qui garantit de sa protection ceux qui sont dans l’arche.

Un cœur sincère, une pleine confiance en Dieu, une envie profonde de pureté, un besoin de bonne conscience, laver ses souillures dans de l’eau pure, c’est en somme repartir propre et léger, libre de sentir bon, d’être purifié.
Hébreux 10:22 approchons-nous avec un cœur sincère, dans la plénitude de la foi, les cœurs purifiés d’une mauvaise conscience, et le corps lavé d’une eau pure.

Il n’y a qu’une personne adulte qui puisse vivre cela.
Pour un nourrisson, voir un enfant inconscient de la portée du baptême, cela n’a aucun sens.

Le baptême ne sauve pas.

La Parole de Dieu démontre clairement, que l’on n’est pas sauvé par les eaux du baptême, mais par le sacrifice de Jésus.
Romains 5:9 A plus forte raison donc, maintenant que nous sommes justifiés par son sang, serons-nous sauvés par lui de la colère.
Actes 4:12 Il n’y a de salut en aucun autre; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés.

Le baptême amène à une prise de conscience que le pécheur est séparé de Dieu à cause de son péché.
Esaïe 59:2 Mais ce sont vos crimes qui mettent une séparation Entre vous et votre Dieu; Ce sont vos péchés qui vous cachent sa face Et l’empêchent de vous écouter.
Jean Baptiste dit : Matthieu 3:11 Moi, je vous baptise d’eau, pour vous amener à la repentance :….

D’après Jean le Baptiste, le baptême qu’il conférait devait amener à la repentance, et ne se pratiquait pas comme moyen de repentance.
Le Baptême n’est pas en soi un repentir.

La foi du baptisé l’amène à obéir à Dieu en bâtissant sa vie selon le plan de Dieu.
Tout comme la foi de Noé l’a amené à bâtir l’arche selon le plan de Dieu.
Hébreux 11:7 C’est par la foi que Noé, divinement averti des choses qu’on ne voyait pas encore, et saisi d’une crainte respectueuse, construisit une arche pour sauver sa famille; c’est par elle qu’il condamna le monde, et devint héritier de la justice qui s’obtient par la foi.

Le baptême ne sauve pas, c’est le sang de Jésus qui sauve.
Romains 5:9 …, maintenant que nous sommes justifiés par son sang, serons-nous sauvés par lui de la colère.

Quand Pierre parla du baptême d’eau « pour le pardon de vos péchés », il va utiliser la même construction de phrase, il va dire : moi, je vous baptise dans l’eau, en vue de la repentance.
Version : Bibliques : Semeur, Ostervald, Jérusalem, Tob, Segond La Colombe.
Actes 2:38 Pierre leur dit: Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, pour le pardon de vos péchés; et vous recevrez le don du Saint-Esprit.

Pour le pardon de vos péchés.
Nul ne peut recevoir le pardon sans la foi et la repentance, ni sans une soumission totale à la volonté de Christ. « Eis (pour) dénote l’objet du baptême, qui est le pardon de la culpabilité, survenue dans l’état d’avant la metanoia (la repentance). » Commentaire par Johnson

Dans l’évangile de Matthieu, il est demandé aux aspirants au baptême de produire du fruit digne de la repentance.
Matthieu 3:7-8
7 Mais, voyant venir à son baptême beaucoup de pharisiens et de sadducéens, il leur dit: Races de vipères, qui vous a appris à fuir la colère à venir?
8 Produisez donc du fruit digne de la repentance,

Quelques passages plus loin, Jean dit qu’il donne un baptême qui amène à la repentance.
Matthieu 3:11 Moi, je vous baptise d’eau, pour vous amener à la repentance; mais celui qui vient après moi est plus puissant que moi, et je ne suis pas digne de porter ses souliers. Lui, il vous baptisera du Saint-Esprit et de feu.

Qu’est-ce à dire ?
Le futur baptisé doit être pleinement conscient de son état de péché antérieure à sa conversion.
Le futur baptisé est dans l’abandon et le rejet des actes contraires à la volonté de Dieu.

Il doit se préparer au baptême en enlevant un maximum de péché de sa vie, et si possible réparer ses fautes, ensuite, il doit prendre l’engagement d’ôter les péchés de son existence tout au long de sa vie.

En vivant une vie séparée du péché et mise à part pour Dieu, il rendra ainsi un culte raisonnable.

Romains 6:5 En effet, si nous sommes devenus une même plante avec lui par la conformité à sa mort, nous le serons aussi par la conformité à sa résurrection,

Le baptême est une mise en conformité pour devenir une même plante avec Christ.
Conforme à Christ, semblable à Christ.

Le baptême ne concerne que les croyants qui veulent vivre une vie en harmonie parfaite avec Christ.

On ne naît pas chrétien on le devient.

Cela commence par l’annonce de l’évangile « la bonne nouvelle » et ensuite les nouveaux croyants se font baptiser.
Actes 8:12 Mais, quand ils eurent cru à Philippe, qui leur annonçait la bonne nouvelle du royaume de Dieu et du nom de Jésus-Christ, hommes et femmes se firent baptiser.
Le baptême arriva après qu’ils eurent cru.

1 Corinthiens 1:21 Car puisque le monde, avec sa sagesse, n’a point connu Dieu dans la sagesse de Dieu, il a plu à Dieu de sauver les croyants par la folie de la prédication.
Les hommes doivent entendre la parole de Dieu pour prendre conscience de leur état de disgrâce devant Dieu, et de la nécessité de demander pardon à Dieu et quand c’est possible de réparer certaines fautes devant les hommes pour être pardonné.
Actes 16 :29-33
29 Alors le geôlier, ayant demandé de la lumière, entra précipitamment, et se jeta tout tremblant aux pieds de Paul et de Silas;
30 il les fit sortir, et dit: Seigneurs, que faut-il que je fasse pour être sauvé?
31 Paul et Silas répondirent: Crois au Seigneur Jésus, et tu seras sauvé, toi et ta famille.
32 Et ils lui annoncèrent la parole du Seigneur, ainsi qu’à tous ceux qui étaient dans sa maison.
33 Il les prit avec lui, à cette heure même de la nuit, il lava leurs plaies, et aussitôt il fut baptisé, lui et tous les siens.

Croire en Jésus ce n’est pas croire simplement qu’il ait existé, c’est croire en ses enseignements, croire que ses promesses sont vraies.

L’annonce de la parole du Seigneur démontre qu’il est d’importance majeure d’avoir soif de connaître la volonté de Dieu, vouloir vivre selon Dieu ce n’est pas mettre de l’ignorance ou du subjectif en pratique.

Ce que nous venons de voir ne laisse aucun fondement pour un quelconque baptême d’enfants.

Le baptême n’est pas un substitut à la circoncision.
Colossiens 2 :11-12
11 Et c’est en lui que vous avez été circoncis d’une circoncision que la main n’a pas faite, mais de la circoncision de Christ, qui consiste dans le dépouillement du corps de la chair:
12 ayant été ensevelis avec lui par le baptême, vous êtes aussi ressuscités en lui et avec lui, par la foi en la puissance de Dieu, qui l’a ressuscité des morts

Galates 6:15 Car ce n’est rien que d’être circoncis ou incirconcis; ce qui est quelque chose, c’est d’être une nouvelle créature.

« Précis de doctrine chrétienne: J-M Nicole, page 273 » dira : Il s’agit de savoir quand cette circoncision véritable, ce dépouillement du corps de la chair, a lieu.
Evidemment c’est au moment de la nouvelle naissance.
Cela ne peut donc être l’expérience d’un nourrisson.
De plus, cette circoncision n’est pas faite par la main des hommes ; or le baptême d’eau est toujours conféré par la main des hommes.(Voir texte souligné ci-dessus : Colossiens 2 :11)
Les théories s’appuyant sur Colossiens 2 :11 pour faire la propagande du pédobaptisme ne tiennent pas Bibliquement.

Nous sommes une nouvelle créature quand nous sommes en Christ.
2 Corinthiens 5:17 Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles.

L’autre passage Biblique mis en avant par ceux qui préconisent le baptême des enfants :
1 Corinthiens 7:14 Car le mari non-croyant est sanctifié par la femme, et la femme non-croyante est sanctifiée par le frère; autrement, vos enfants seraient impurs, tandis que maintenant ils sont saints.
Si nous suivons ce raisonnement, alors, nous devrions administrer le baptême au conjoint non croyant.
Si le conjoint non croyant est mis a part, c’est qu’il est au bénéfice des bénédictions acquises par le conjoint croyant, ce bénéfice n’est en lui-même concevable que par rapport au texte suivant : Romains 11:16 Or, si les prémices sont saintes, la masse l’est aussi; et si la racine est sainte, les branches le sont aussi.
Romains 11:18 ne te glorifie pas aux dépens de ces branches. Si tu te glorifies, sache que ce n’est pas toi qui portes la racine, mais que c’est la racine qui te porte.
Romains 11:28 En ce qui concerne l’Evangile, ils sont ennemis à cause de vous; mais en ce qui concerne l’élection, ils sont aimés à cause de leurs pères.
Romains 14:16 Que votre privilège ne soit pas un sujet de calomnie.
1 Corinthiens 1:18 Car la prédication de la croix est une folie pour ceux qui périssent; mais pour nous qui sommes sauvés, elle est une puissance de Dieu.

Il est évident que le conjoint non croyant n’est pas sauvé au travers du conjoint croyant.
Ezéchiel 18:20 L’âme qui pèche, c’est celle qui mourra. Le fils ne portera pas l’iniquité de son père, et le père ne portera pas l’iniquité de son fils. La justice du juste sera sur lui, et la méchanceté du méchant sera sur lui.

Les enfants en bas âge.
Actes 2 :38-39
38 Pierre leur dit: Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, pour le pardon de vos péchés; et vous recevrez le don du Saint-Esprit.
39 Car la promesse est pour vous, pour vos enfants, et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera.
Certain disent qu’au travers ce passage Biblique Paul recommanderait de baptiser les enfants.
Ils confondent une filiation, une appartenance avec un état de bas âge.
Le mot enfant dans la Bible ne désigne que rarement des nouveaux nés.
Exemple :
Ici les enfants sont en âge de procréer :
Exode 1:7 Les enfants d’Israël furent féconds et multiplièrent, ils s’accrurent et devinrent de plus en plus puissants. Et le pays en fut rempli.
Ici ils représentent un peuple nombreux et propre a combattre:
Exode 1:9 Il dit à son peuple: Voilà les enfants d’Israël qui forment un peuple plus nombreux et plus puissant que nous.
Ici ils sont en âge de se marier :
Matthieu 24:38 Car, dans les jours qui précédèrent le déluge, les hommes mangeaient et buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche;
La Bible sait désigner précisément les choses.

Le mot petit sait précéder le terme enfant pour préciser certaines limites de l’enfance.
Matthieu 19:13 Alors on lui amena des petits enfants, afin qu’il leur imposât les mains et priât pour eux. Mais les disciples les repoussèrent.
Matthieu 19:14 Et Jésus dit: Laissez les petits enfants, et ne les empêchez pas de venir à moi; car le royaume des cieux est pour ceux qui leur ressemblent.

A douze ans est-on encore un petit enfant ?
2 Chroniques 33:1 Manassé avait douze ans lorsqu’il devint roi, et il régna cinquante-cinq ans à Jérusalem.
Un jeune de douze ans pouvait monter sur le trône d’Israël, bien qu’il avait besoin de conseillers, il était en mesure de prendre de bonnes ou de mauvaises décisions, et celles-ci étaient respectées par son peuple.
Luc 2:42 Lorsqu’il fut âgé de douze ans, ils y montèrent, selon la coutume de la fête.
Jésus lui-même fait la démonstration qu’un jeune de douze ans était pris en considération par les adultes, non plus comme un petit enfant, mais comme quelqu’un qui est capable d’avoir de profonds raisonnements.
Dès le moment ou l’esprit logique est parfaitement en place, on peut parler de raison.
L’âge de douze ans semble être retenu Bibliquement, comme l’âge ou certains enfants sont en mesure de raisonner sainement et donc ou une décision de baptême peut être prise.

La question de l’âge de raison est vague, voir indéfinissable, parce-que un jeune peut avoir plus de raison qu’une personne âgée et vis versa.
Des jeunes gens ont pris une décision de baptême, et ils ont honoré leur engagement devant Dieu toute leur vie.
Des plus âgés ont pris l’engagement du baptême et ont renié leur foi chrétienne plus tard.

Le fait d’être un petit enfant inconscient de son état de péché a son salut acquis.
Luc 18:16 Et Jésus les appela, et dit: Laissez venir à moi les petits enfants, et ne les en empêchez pas; car le royaume de Dieu est pour ceux qui leur ressemblent.
Matthieu 18:3 et dit: Je vous le dis en vérité, si vous ne vous convertissez et si vous ne devenez comme les petits enfants, vous n’entrerez pas dans le royaume des cieux.
Romains 9:11 car, quoique les enfants ne fussent pas encore nés et qu’ils n’eussent fait ni bien ni mal, -afin que le dessein d’élection de Dieu subsistât, sans dépendre des œuvres, et par la seule volonté de celui qui appelle, -
Penser que Dieu serait injuste au point de condamner le coupable avec l’innocent c’est scandaleux.
Proverbes 17:15 Celui qui absout le coupable et celui qui condamne le juste Sont tous deux en abomination à l’Eternel.

Nous pouvons déclarer ferme et fort qu’un enfant vivant dans l’insouciance de l’enfance est sauvé, s’il vient à mourir, il a la vie éternelle en Jésus-Christ.

Le baptême n’est pas un acte protecteur contre les puissance maléfiques.
Les parents ont une grande part de responsabilité quand à la protection de leurs enfants.
Toutes les formes d’occultismes sont interdites dans la Bible.
Deutéronome 18 :9-14
…,tu n’apprendras point à imiter les abominations de ces nations-là.
10 Qu’on ne trouve chez toi personne qui fasse passer son fils ou sa fille par le feu, personne qui exerce le métier de devin, d’astrologue, d’augure, de magicien,
11 d’enchanteur, personne qui consulte ceux qui évoquent les esprits ou disent la bonne aventure, personne qui interroge les morts.
12 Car quiconque fait ces choses est en abomination à l’Eternel; et c’est à cause de ces abominations que l’Eternel, ton Dieu, va chasser ces nations devant toi.
13 Tu seras entièrement à l’Eternel, ton Dieu.
14 Car ces nations que tu chasseras écoutent les astrologues et les devins; mais à toi, l’Eternel, ton Dieu, ne le permet pas.

Les convictions baptistes pensent qu’un rite accompli sur un nouveau-né équivaut à Zéro,…
« J-M Nicoles : précis de doctrine chrétienne, page 275 »

Petites et grandes confirmations.
Il apparaît important de soulever les cérémonies de confirmation, qui sont pratiquées comme étant le moment ou l’enfant reconnaît personnellement ce que les parents ont administré lors de leur petite enfance.
Certains en sont venus à appeler cela un rite de passage de la petite enfance à l’enfance pré-adolescente et adulte.

Dans les faits comment cela est-il vécu ?
Il faut bien reconnaître que dans la majorité des cas, c’est vécu comme des moments de fêtes familiales, avec vêtements appropriés et cadeaux en tous genres, le tout baignant dans un cérémoniel purement religieux que les familles en général demande très court, ce qui porte à croire que l’on est dans le faste et les réjouissances et que l’on a perdu tout le sens de l’engagement chrétien.
De toute façon, il n’existe aucun enseignement Biblique à ce sujet.
Finalement au yeux regard de la Bible, ce n’est qu’une vaste hypocrisie, un non lieu.

Occultisme et baptême.
Le baptême, c’est le rejet total de toutes formes d’occultisme, d’ésotérisme, de magie, de servitude diabolique.
Luc 16:13 Nul serviteur ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l’un et aimera l’autre; ou il s’attachera à l’un et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mamon.

Le vrai baptême est conféré au nom du Dieu trinitaire et ce jusqu’à la fin du monde.
Matthieu 28 :19-20
19 Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit,
20 et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde.

Le vrai baptême s’opère par immersion totale.

Résultat de recherche d'images pour "bapteme protestant évangélique"

Jean 3:23 Jean aussi baptisait à Cenon, près de Salim, parce qu’il y avait là beaucoup d’eau; et on y venait pour être baptisé.

Actes 8 :38-39
38 Il fit arrêter le char; Philippe et l’eunuque descendirent tous deux dans l’eau, et Philippe baptisa l’eunuque.
39 Quand ils furent sortis de l’eau, l’Esprit du Seigneur enleva Philippe, et l’eunuque ne le vit plus. Tandis que, joyeux, il poursuivait sa route,

Ces deux passages bibliques montrent que ce n’est pas un baptême par aspersion, mais un baptême par immersion.

Le signe de l’immersion totale est logique puisque nous sommes appelés à mourir totalement à nous-mêmes et à vivre pour Christ.
Jean 3:3 Jésus lui répondit: En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu.

Lamentations 3 :54-58
54 Les eaux ont inondé ma tête; Je disais: Je suis perdu!
55 J’ai invoqué ton nom, ô Eternel, Du fond de la fosse.
56 Tu as entendu ma voix: Ne ferme pas l’oreille à mes soupirs, à mes cris!
57 Au jour où je t’ai invoqué, tu t’es approché, Tu as dit: Ne crains pas!
58 Seigneur, tu as défendu la cause de mon âme, Tu as racheté ma vie.

Merci, Jésus !
Actes 4:12 Il n’y a de salut en aucun autre; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés.

Le baptême introduction dans l’église.

Le pluriel est employé dans ce passage Biblique :
lui par le baptême en sa mort, afin que, comme Christ est ressuscité des morts par la gloire du Père, de même nous aussi nous marchions en nouveauté de vie.

Baptême et église sont associés :
Ephésiens 5 :26-27
26 afin de la sanctifier par la parole, après l’avoir purifiée par le baptême d’eau,
27 afin de faire paraître devant lui cette Eglise glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible.

La vie de couple est comparée à Christ et à l’église :
Ephésiens 5:32 Ce mystère est grand; je dis cela par rapport à Christ et à l’Eglise.
Ephésiens 2 :19-22
19 Ainsi donc, vous n’êtes plus des étrangers, ni des gens du dehors; mais vous êtes concitoyens des saints, gens de la maison de Dieu.
20 Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et des prophètes, Jésus-Christ lui-même étant la pierre angulaire.
21 En lui tout l’édifice, bien coordonné, s’élève pour être un temple saint dans le Seigneur.
22 En lui vous êtes aussi édifiés pour être une habitation de Dieu en Esprit.

La multitude multiraciale est comprise dans l’église de Christ :
Galates 3:26-28
26 Car vous êtes tous fils de Dieu par la foi en Jésus-Christ;
27 vous tous, qui avez été baptisés en Christ, vous avez revêtu Christ.
28 Il n’y a plus ni Juif ni Grec, il n’y a plus ni esclave ni libre, il n’y a plus ni homme ni femme; car tous vous êtes un en Jésus-Christ.

C’est un acte authentique qui scelle notre inscription comme citoyen du royaume des cieux :
Hébreux 12:23 de l’assemblée des premiers-nés inscrits dans les cieux, du juge qui est le Dieu de tous, des esprits des justes parvenus à la perfection,

L’imposition des mains lors de la cérémonie de Baptême.
1 Corinthiens 12 :13
13 Nous avons tous, en effet, été baptisés dans un seul Esprit, pour former un seul corps, soit Juifs, soit Grecs, soit esclaves, soit libres, et nous avons tous été abreuvés d’un seul Esprit.

Il n’est pas question ici de la plénitude du Saint-Esprit, mais d’un nouveau mode de fonctionnement réunissant tous les membres du corps de Christ en une même pensée, un même Esprit-Saint qui s’engage dans une totale soumission a Dieu.

C’est cette pensée qui est conforme au contexte du texte Biblique.
1Corinthiens 12 :14-28
14 Ainsi le corps n’est pas un seul membre, mais il est formé de plusieurs membres.
15 Si le pied disait: Parce que je ne suis pas une main, je ne suis pas du corps, ne serait-il pas du corps pour cela?
16 Et si l’oreille disait: Parce que je ne suis pas un oeil, je ne suis pas du corps, ne serait-elle pas du corps pour cela?
17 Si tout le corps était oeil, où serait l’ouïe? S’il était tout ouïe, où serait l’odorat?
18 Maintenant Dieu a placé chacun des membres dans le corps comme il a voulu.
19 Si tous étaient un seul membre, où serait le corps?
20 Maintenant donc il y a plusieurs membres, et un seul corps.
21 L’œil ne peut pas dire à la main: Je n’ai pas besoin de toi; ni la tête dire aux pieds: Je n’ai pas besoin de vous.
22 Mais bien plutôt, les membres du corps qui paraissent être les plus faibles sont nécessaires;
23 et ceux que nous estimons être les moins honorables du corps, nous les entourons d’un plus grand honneur. Ainsi nos membres les moins honnêtes reçoivent le plus d’honneur,
24 tandis que ceux qui sont honnêtes n’en ont pas besoin. Dieu a disposé le corps de manière à donner plus d’honneur à ce qui en manquait,
25 afin qu’il n’y ait pas de division dans le corps, mais que les membres aient également soin les uns des autres.
26 Et si un membre souffre, tous les membres souffrent avec lui; si un membre est honoré, tous les membres se réjouissent avec lui.
27 Vous êtes le corps de Christ, et vous êtes ses membres, chacun pour sa part.
28 Et Dieu a établi dans l’Eglise…

Chaque baptisé s’engage à participer de toute ses forces à la vie active de l’église, qui elle même, est appelée à travailler en collaboration avec l’église universelle.

L’Eglise étant un peuple céleste – contrairement à Israël qui est un peuple terrestre – la gloire ainsi que la réalisation de son but divin se voient dans le ciel où elle apparaît comme l’Epouse de l’Agneau, régnant pour toujours avec le Roi et ayant part éternellement à la gloire du Fils éternel de Dieu. « les grandes doctrines de la Bible – L.S Chafer. Page 209 »

FVM

Le Nouveau Testament prescrit deux sacrements. 

Le Baptême et la Sainte Cène. 

Ces deux cérémonies qui ont été instituées et ordonnées par le Seigneur doivent êtres comprises comme des temps commémoratifs sacrés. Ces deux sacrements doivent faire l’objet du plus profond respect. Nous voyons que ceux qui confèrent le baptême, sont soit Jean Baptiste et ses disciples, les apôtres, diacres ayant ministère d’évangéliste et disciples de Jésus – anciens – apôtres.

Philippe l’évangéliste a baptisé.

Actes 8:13 Simon lui-même crut, et, après avoir été baptisé, il ne quittait plus Philippe, et il voyait avec étonnement les miracles et les grands prodiges qui s’opéraient. Actes 8:38Il fit arrêter le char; Philippe et l’eunuque descendirent tous deux dans l’eau, et Philippe baptisa l’eunuque. Philippe l’évangéliste était un diacre. L’un des 7 hommes de bonne réputation, remplit du St-Esprit et de sagesse, choisit pour secourir les veuves juives de langue grecque. et les pauvres de l’Eglise de Jérusalem. Le nom de Philippe suit celui d’Etienne.

En accord avec une église normalement constituée, diacres et anciens baptisent quand il n’y a pas de pasteur.

Actes 6 :3-6 3 C’est pourquoi, frères, choisissez parmi vous sept hommes, de qui l’on rende un bon témoignage, qui soient pleins d’Esprit-Saint et de sagesse, et que nous chargerons de cet emploi. 4 Et nous, nous continuerons à nous appliquer à la prière et au ministère de la parole. 5 Cette proposition plut à toute l’assemblée. Ils élurent Etienne, homme plein de foi et d’Esprit-Saint, Philippe, Prochore, Nicanor, Timon, Parménas, et Nicolas, prosélyte d’Antioche. 6 Ils les présentèrent aux apôtres, qui, après avoir prié, leur imposèrent les mains.

Jésus le divin Berger et ses disciples.

Jean 3:22 Après cela, Jésus, accompagné de ses disciples, se rendit dans la terre de Judée; et là il demeurait avec eux, et il baptisait. Jean 4:2 Toutefois Jésus ne baptisait pas lui-même, mais c’étaient ses disciples.

L’apôtre Paul.

1 Corinthiens 1:14 Je rends grâces à Dieu de ce que je n’ai baptisé aucun de vous, excepté Crispus et Gaïus, 1 Corinthiens 1:16 J’ai encore baptisé la famille de Stéphanas; du reste, je ne sache pas que j’aie baptisé quelque autre personne.

Désordre inadmissible.

Par deux reprises, j’ai été confronté à des personnes qui s’autoproclament dans le ministère, qui :

  • à l’insu de toutes églises locales se sont réunis en groupe d’amis où l’un deux conférait le baptême à domicile, dans une baignoire.
  • Un couple se baptisant mutuellement dans leur salle de bain.

Dans les deux situations, les personnes concernées demandaient par la ensuite que j’avalise leur baptême.

C’est absolument inconcevable.

Il n’y a aucun exemple Biblique, où le commun des mortels baptisent ses amis ou conjoint dans sa salle de bain, en cachette.

Il existe aussi des chrétiens qui distribuent la Sainte Cène à tout vent et selon leur bon plaisir.

Ce type de pratique ne peut être reconnu valablement par une église normalement constituée.

S’il n’y a aucun mécanisme méritoire ou de salut dans ces deux actes, il est toutefois profondément malsain de vulgariser le sacré.

FVM