Mise en danger physique

Incitation à la mise en danger volontaire des personnes sur la base de contraintes doctrinaires et de pression communautaire

(refus de dons sanguins et de vaccins)

« Il y à des gens qui refusent la transfusion sanguine. Ce sont les témoins de Jéhovah » Les témoins de Jéhovah et la question du sang 1978 page 3

Ne voilà-t-il pas à présent que pour protéger ses intérêts en Bulgarie, la société Watch Tower passe un compromis avec le gouvernement bulgare. Dans ce pays, la transfusion sanguine ne sera plus interdite aux adeptes.

C’était un obstacle à l’obtention du label « religion ». (Voir la note 148 de la Commission Européenne des Droits de l’homme à Strasbourg, … Mais, dans les autres pays, la transfusion reste prohibée !

Peut-être la Watch Tower passera-t-elle un compromis semblable avec le gouvernement français afin d’être reconnue comme religion et d’éviter ainsi le paiement des 303 millions ? C’est une piste à creuser !

Jacques Luc

« La vaccination est une violation directe de la loi de Jéhovah »L’âge d’or 24 avril 1935 page 465 en anglais.

« Les personnes réfléchies feraient mieux d’avoir la variole plutôt qu’une vaccination parce que cette dernière répand les germes de la syphilis, du cancer, de l’eczéma, de l’érysipèle, des scrofules, de la tuberculose de la lèpre même et de beaucoup d’autres maladies répugnantes. Par conséquent la pratique de la vaccination est un crime, un acte violent et une illusion »
L’âge d’or 1er mai 1929 page 502 en anglais.

« Les témoins de Jéhovah considèrent que toutes transplantations d’organes entre êtres humains comme du cannibalisme…n’est-ce pas de l’anthropophagie » Réveillez-vous du 8 septembre 1968 page 22

Le sang autologue :
« Le sang ne pouvait donc servir à ce nourrir ou a un autre usage… Cette instruction écarte sans équivoque l’un des usages courant du sang autologue : son prélèvement préopératoire, son stockage et sa transfusion ultérieure »
La tour de garde 1er mars 1989 page 30.

Mais, il n’en à pas toujours été ainsi pour les témoins de Jéhovah.

En 1892 : Charles Taze Russell disait (Tour de Garde ; 5/1, pp 349-352) sur le passage Biblique d’Actes 15 que c’était une mesure provisoire visant à promouvoir l’unité judaïque durant une période de transition de l’âge Juif à l’âge de l’église.

En 1925 : (dans la publication l’âge d’or, 29/7, p.683) On y lit : Une personne qui fait fréquemment don de son sang pour une transfusion est félicitée.

En 1931 : (dans la publication l’âge d’or, 4/2, p.294) Nous lisons : ce n’était pas sur la consommation du sang sur laquelle Dieu a objecté, mais c’était de mettre en contact le sang animal avec le sang d’un homme.

En 2001 : Les témoins de Jéhovah publient un diagramme qui permettrait aux fidèles de pouvoir bénéficier selon sa propre conscience de tous les éléments fractionnés du sang –

Hémoglobine, interférons, albumine, etc,..

Par exemple l’hémoglobine qui constitue 97% du produit peut être ingéré, mais pas les 3 % restants.

C’est vraiment du n’importe quoi.

De plus la médecine démontre encore une autre forme d’incohérence.

Les recherches médicales ont mis en évidence qu’à l’état naturel deux jumeaux, de deux fœtus différents se transfèrent mutuellement du sang dans sa totalité.

N’est-il pas surprenant que Dieu interdise la transfusion sanguine et viole sa propre loi.

(La Watchtower reconnaît que deux fœtus sont bien deux individus distincts). Il s’avère que de nos jours ce sont les responsables locaux qui se prononcent bien souvent sur l’acceptabilité de tel ou tel traitement.

Ce qui crée des controverses au sein même du mouvement.

Durant des décennies de nombreux témoins de Jéhovah ont payé de leur vie en obéissant aux directives de la Watchtower.

Et puis la société dit avoir reçu de nouvelles lumières sur ses positions.

Mais de combien de mort la société Watchtower devra finalement rendre des comptes ?