Désocialisation

Certains témoins de Jéhovah vivent en non réalité d’appartenance au tissu social.

  • Par le rejet et le non désir d’apprentissage scolaire aux études supérieures ou professionnelles.
  • Par le rejet de lectures autres que celles émises par la Wachtower.
  • Par le rejet d’écouter certaines musiques contemporaines.

Cette désocialisation va de pair également avec une grande solitude.

Cela résulte parfois avec des difficultés d’intégrations au sein de la société.

Cette désocialisation est à rapprocher du concept de « désaffiliation envers les non-témoins de Jéhovah»

Exprimer une demande d’aide spirituelle en dehors du mouvement, c’est perçu comme l’aveu d’une faiblesse impardonnable.

Pour prévenir et empêcher le développement de l’esprit critique chez l’adepte, les Témoins de Jéhovah utilisent Satan : « Satan peut aussi miner votre spiritualité d’une manière sournoise et insidieuse. Peut être déplorons nous la manière dont les choses se passent au sein de la congrégation ou de l’organisation de Dieu. Bien souvent nous n’avons pas connaissance de tous les faits, ce qui ne nous empêche pas de tirer des conclusions hâtives. Si nous n’entretenons pas des relations étroites avec Jéhovah, il n’en faut guère plus pour développer un état d’esprit négatif et commencer à nourrir des doutes sur la Vérité… » (La tour de garde 1 septembre 1988)

La conséquence logique de cette attitude conduit au refus du contact avec l’extérieur malgré le choix d’un mode de vie non communautaire.

N’ayant accès qu’à une seule source d’information, comment apprendre à réfléchir à partir de plusieurs sources différentes de façon contradictoire afin de développer son esprit critique et son libre arbitre ?

« Ainsi afin de détester ce qui est mauvais, un chrétien doit détester la personne à laquelle le mal est inséparablement lié » (La tour de garde 15 juillet 1961 page 420 en anglais)

«  Ils profèrent des mensonges qui sont des blasphèmes et couvrent d’opprobres le Saint nom de Jéhovah. Ne haïrons nous pas ceux qui haïssent Dieu ?
Il nous est impossible d’aimer ces ennemis détestables parce qu’ils sont digne d’extermination
» (La tour de garde 15 mars 1953 page 91)

Ces textes sont de véritables incitations à la haine.

Ces cloisonnements ont pour effet principal de rendre très difficile toutes relations humaines en dehors de la secte.